Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 28 Mai 2017

Tunisie: Réunion des co-parrains de la conférence "Tunisia 2020", le 29 mai courant (ministre)

"Une réunion des représentations diplomatiques des co-parrains de la conférence "Tunisia 2020" : le Qatar, la France, le Canada, la Banque Mondiale et la Banque européenne d’investissement, se tiendra le 29 mai courant, en Tunisie, pour faire un bilan des réalisations accomplies depuis novembre 2016", a déclaré jeudi, à l’agence Tap, le ministre des affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, lors du colloque sur «l’investissement et le co-développement économique en Tunisie, l’après Tunisia 2020», organisé au Sénat, à Paris.
Et d'annoncer qu'«une autre réunion au niveau ministériel sera organisée prochainement à New-York à l’occasion de la réunion de l’Assemblée générale des Nations-Unies, pour discuter d'un meilleur suivi de la conférence internationale sur l’investissement , organisée fin novembre 2016, à Tunis».
«J’espère que d’ici septembre 2017, nous serons en mesure d’annoncer que la plupart des engagements pris envers la Tunisie, ont été réalisés, puisque le bilan de la conférence se fait progressivement. De fait, une grande partie des annonces, est en cours de concrétisation, des contrats ont été signés et d’autres sont en cours de négociation », a ajouté le ministre des affaires étrangères. S'agissant du partenariat entre la Tunisie et la France, il a souligné que «parler de co-développement, c’est répondre à une préoccupation commune», tout en précisant que «le site tunisien demeure l'un des sites les plus compétitifs dans la région, selon la banque mondiale ».
La Sénatrice de la Seine-Saint-Denis, Evelyne Yonnet-SALVATOR, qui a parrainé le colloque, a indiqué que les engagements envers la Tunisie, se réaliseront par le co-développement avec la France et l’Europe, tout en estimant que «le développement économique en Tunisie doit s’accompagner par des mesures au profit des salariés».
L’associé de la banque Arjil, Mohamed Toumi a insisté sur la nécessité de l’unicité et l’autorité d’une structure de suivi de la conférence 2020, ainsi que du démarrage du financement des projets. Il a mis l’accent sur l’importance de l’union nationale, la lutte contre les disparités et la mise en place d’une stratégie pour lutter contre l’économie informelle et le terrorisme.
L’ancien ministre de l’industrie, Afif Chelbi, a rappelé que les besoins financiers de la Tunisie pour concrétiser le plan de développement 2016-2020, s’élèvent à 60 milliards d’euros. Il a également, présenté les indicateurs économiques de la Tunisie à l’horizon 2025 qui seront "positifs à différents niveaux".
Le secrétaire général de l’UGTT, Nouredine Taboubi, a insisté sur «la nécessité d’ouvrir les marchés européens aux entreprises tunisiennes et d’élaborer un programme complet de réhabilitation accompagnée d'un soutien financier et technique, au profit des secteurs porteurs pour améliorer la compétitivité des entreprises». La présidente de l’UTICA, Wided Bouchamaoui a affirmé que la Tunisie a réalisé un bilan positif au niveau politique et démocratique. «Le secteur privé n’a jamais baissé les bras et appelle à renforcer la confiance en Tunisie.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Hassen Khelifati " Des faillites ne sont plus à exclure dans le secteur des assurances "

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vous approuvez cet objectif car il permettra d’effacer le déficit commercial ? - 28.8%
Vous considérez que c’est un objectif non raisonnable car il va créer de la pénurie et de la récession ? - 28.8%
Vous pensez que le vrai objectif du gouvernement est de maintenir coute que coute les réserves de change au-dessus de 100 milliards de dollars ? - 33.4%

Total votes: 860

Vidéos

Succession:Benyelles espère que Gaïd Salah aura la "sagesse de laisser les urnes décider"

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc: Un navire espagnol chargé de sable du Sahara Occidental bloqué à Palma

Un navire espagnol chargé de 35.000 tonnes de sable en provenance du Sahara Occidental a été bloqué aux Baléares sur plainte d'une association espagnole. L’affaire intervient après celle des deux navires chargés de phosphates bloqués en Afrique du Sud et au panama.

Algérie- Deux ministères pour la mise en œuvre du mégaprojet solaire de 4.050 MW

Le nouveau ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni qui vient d’être installé en remplacement de Noureddine Bouterfa a révélé que le méga projet solaire photovoltaïque de l’Algérie de 4.050 MW sera mis en service conjointement avec le nouveau ministère dédié à l’Environnement et aux énergies renouvelables.

Maroc- Le Procureur du roi ordonne l’arrestation du leader du mouvement populaire d’Al Hoceima (vidéo)

Le procureur général du roi près la Cour d’appel d’Al Hoceima a ordonné, vendredi soir, l'arrestation du leader du mouvement Hirak Chaabi Nasser Zefzafi, pour enquête avant de le déférer devant le parquet, pour « entrave à la liberté du culte dans la mosquée Mohammed V à Al Hoceima ».