Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 25 Septembre 2017

L'Arabie saoudite va signer des accords politiques et commerciaux avec les Etats-Unis (ministre)

L'Arabie saoudite a confirmé qu'elle s'apprête à signer des accords politiques et commerciaux avec les Etats-Unis pendant la visite du président américain, Donald Trump, à Riyad, la semaine prochaine, a indiqué Al Arabiya, la chaîne de télévision locale.
Lors d'une conférence de presse, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel Jubeir, a dit que le ''sommet arabe-islamique américain'', auquel vont participer 37 dirigeants, sera focalisé sur la lutte contre le terrorisme, le renforcement du commerce, l'investissement, la jeunesse et la technologie.
M. Jubeir a également dit que ce sommet avec les Etats-Unis va ''ouvrir une nouvelle page'' en termes de dialogue avec les pays musulmans.
Il a ajouté que l'Arabie saoudite veut adresser un message à l'Occident et faire comprendre que les pays musulmans ''ne sont pas des ennemis'' et que Riyad est juste derrière les Etats-Unis pour ce qui concerne le combat contre le groupe extrémiste de l'État islamique.
Après le sommet, les dirigeants vont lancer la création à Riyad d'un centre mondial de lutte contre le terrorisme, qui conduira une ''bataille idéologique,'' a-t-il poursuivi.
"Nous travaillerons avec nos alliés, notamment avec les Etats-Unis, pour faire en sorte que l'Iran soit contraint de se comporter comme un pays normal,'' a dit M. Jubeir. ''Tant que l'Iran menace avec le terrorisme, il est impossible d'avoir des relations normales avec eux.''

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Bentalha, thérapie de groupe au CPP pour dire l’innommable

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: "Le gouvernement Ouyahia n’a aucune intention de faire des réformes" - Abdesselam Ali-Rachedi

 L’ancien député Abdesselam Ali-Rachedi estime que l’impasse était prévisible depuis 2012.  Selon lui, le pouvoir cherche « plus à camoufler le déficit qu’à le juguler ».

Algérie- Au moins 600 000 postes d’emploi inoccupés dans l'agriculture (ministre)

Quelque 600 000 postes d’emploi se rapportant à l’agriculture sont encore inoccupés sur le territoire national faute de postulants, a affirmé dimanche à Sidi Lakhdar (Aïn Defla), le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, appelant les jeunes à opter pour ce créneau d’activité porteur.

Tunisie : Le projet de loi de finances 2018 annonce des jours encore plus durs aux tunisiens

 L'augmentation des taux d'imposition et notamment des différents taux de la TVA, du droit de consommation et la création d’une Contribution Sociale Généralisée, semblent être les grandes orientations prévues dans le projet de loi de Finances 2018, commentées par l'expert comptable, Walid Ben Salah.