Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Août 2017

Algérie-Libye: Messahel à Misrata pour rencontrer nombre de personnalités politiques et civiles

Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, M. Abdelkader Messahel, est arrivé jeudi à Mesrata (ouest de la Libye) pour rencontrer nombre de personnalités politiques, militaires et civiles dans le cadre  d'une tournée qu'il effectue pour rapprocher les vues des belligérants  libyens en faveur d'un règlement pacifique à la crise qui secoue le pays. M. Messahel accompagné d'une importante délégation est arrivé à l'Aéroport de Mesrata en provenance de Tripoli, cinquième étape de sa tournée. Reçu  par les autorités locales, M. Messahel a été chaleureusement accueilli par  les habitants de la ville.
Le ministre rencontrera des personnalités militaires relevant de la salle  d'opérations de l'initiative "El Bouniyane El Marsous", un groupe de  députés, des représentants du "rassemblement politique" et ceux du Conseil  des notables.
La visite de M. Messahel à Misrata intervient dans le cadre de la tournée  qu'il effectue en Libye à la tête d'une importante délégation. Le ministre  a visité tôt dans la journée la ville de Zentan et la capitale Tripoli où il s'est entretenu avec des responsables politiques libyens, des notables  et des personnalités influentes tant sur les scènes locale et nationale.
Mercredi, M. Messahel avait visité les villes d'El Bayda et Benghazi (est  de la Libye), dans le cadre des efforts incessants consentis par l'Algérie  pour rapprocher les positions des frères libyens en faveur d'un règlement  politique durable de la crise dans ce pays, à travers le dialogue  interlibyen inclusif et la réconciliation nationale, à même de préserver  l'intégrité territoriale de la Libye, son unité, sa souveraineté et la  cohésion de son peuple.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Attentats de Barcelone: La police confirme avoir tué le dernier suspect

La police autonome de Catalogne a confirmé lundi avoir tué Younès Abouyaaqoub, dernier membre encore en fuite de la cellule djihadiste responsable des attentats de la semaine dernière en Catalogne.

Algérie: Net recul du déficit commercial sur les sept premiers mois de 2017

  Le déficit commercial de l'Algérie a reculé à 6,17 milliards de dollars sur les sept (7) premiers mois de 2017 contre un déficit de 10,61 milliards de dollars sur la même période de 2016, soit une baisse de 4,44 milliards de dollars correspondant à une chute du déficit de 42%, a appris l'APS auprès des Douanes.

Un sondage de RAJ confirme l’ampleur de la désaffection des jeunes Algériens à l’égard de la politique

  Un sondage réalisé par l’association Rassemblement-Action-Jeunesse (RAJ) confirme l’ampleur de la désaffection des jeunes Algériens à l’égard de la politique.