Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 27 Juin 2017

Algérie:La 4e édition du salon international "Al Moustechfa" à Alger

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière organise, en partenariat avec l’agence El Moustechfa Event, la 4e édition du salon international des expertises pour le domaine hospitalier "Al Moustechfa" du 13 au 26 mars 2017 au Palais des expositions (SAFEX).
Cette édition verra la participation de près de 150 exposants nationaux et internationaux, a précisé lundi à Alger Slim Belkessam, conseiller du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.
Intervenant à l’occasion d’une conférence de presse, animée conjointement avec la directrice général de l’agence El Moustechfa Event, Lamia Guellif, le conseiller du ministre a précisé que cette manifestation, première du genre au Maghreb et en Afrique, regroupera les acteurs du monde hospitalier, notamment les médecins, les paramédicaux, les biologistes, les techniciens, les biomédicaux, les gestionnaires et les équipementiers.
Elle regroupera aussi les directions de la santé des 48 wilayas ainsi que d’autres institutions étatiques, entre autres les centres hospitalo-universitaires (CHU), les centres anti-cancer (CAC),
les services de santé militaire et les services de la Protection civile et de la Sûreté nationale.
"Nous voulons que cette 4e édition serve de plateforme conséquente pour agir vers une meilleure organisation hospitalière et une gestion de l’information médico-hospitalière efficace à travers,
notamment, une procédure de prise en charge plus effective grâce à la contractualisation avec l’émergence des assureurs à la personne en Algérie", a souligné M. Belkessam.
Il a, en outre, souligné que ce salon sera dédié à la contractualisation dans la but de "faciliter l’accès aux soins et aux médicaments par le biais de la couverture sociale ou d’une assurance-santé".
De son côté, Mme Guellif a indiqué que l’édition de cette année aura comme nouveauté un forum qui servira d’échanges et de rencontres entre les professionnels, soulignant que le ministère et "Al Moustechfa" oeuvrent pour "l’évolution et l’innovation dans les domaines hospitalier et médical, mais aussi à la contractualisation et l’information dans le système de santé en Algérie".
Il s’agit également, à l’occasion de ce salon, de "mettre en avant les entreprises algériennes et leurs différents domaines d’expertise de prédilection afin d’oeuvrer pour une meilleure organisation de prise en charge des patients à travers le renforcement de la contractualisation et du système d’information".
Selon Mme Guellif, plus de 2 800 invitations ont été adressées aux professionnels de la santé, alors que plus de 25 000 visiteurs sont attendus à ce salon.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP résiste aux coupures d’Internet et attend un Macron algérien

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Vidéos

Maghreb Mobile Expo, un salon algérien dédié aux Smartphones- Saïd Benmesbah

A ne pas manquer

Prev Next

Le Nobel d'économie Jean Tirole à Alger parmi de prestigieux conférenciers de la Société d’économétrie

La Banque d’Algérie a apporté son concours logistique à cet événement académique, le premier de ce niveau mondial en Algérie pour la théorie économique quantitative qui se tiendra le week-end prochain.

Belkacem Boukherouf, économiste : "Avec plus de 800 milliards de dollars dépensés, on aurait pu construire un Portugal"

  L’économiste Belkacem Boukherouf souligne dans un entretien à Maghreb Emergent l’ampleur de la défaillance de la gouvernance algérienne qui dépense – beaucoup – sans gérer. Le fait que ce soit le gouvernement qui parle de diversification de l’économie au lieu des entreprises est révélateur d’une grave distorsion. C’est le gouvernement qui empêche les "entreprises de se diversifier et de renforcer...

L'indien Dodsal signe un contrat de 1,1 milliard de dollars pour la réalisation d'une centrale à Hassi-Messaoud

  Le groupe indien Dodsal basé à Dubaï a signé avec Sonatrach un contrat de 1,1 milliard de dollars portant sur la réalisation d'une centrale à Hassi Messaoud. L'information révélée par les médias du Golfe a été confirmée par Sonatrach, selon le journal El Moudjahid.