Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 27 Juin 2017

Tunisie:Le syndicat de l’enseignement secondaire confirme la suspension des cours à partir du 27 mars

Le syndicat général de l’enseignement secondaire a réaffirmé, dans un communiqué publié dimanche, son attachement à la décision issue de la rencontre des régions et relative à la suspension des cours dans les collèges et lycées à partir du 27 mars 2017.
Ce communiqué intervient à l’issue d’une réunion d’urgence du syndicat tenue au lendemain du refus du bureau exécutif de l’union générale tunisienne du travail (UGTT) de la décision de suspension des cours et de son soutien aux enseignants qui revendiquent une solution de rechange à la tête du ministère de l’éducation.
Le syndicat ajoute que la position du bureau exécutif, contraire à la décision du syndicat, illustre l’un des aspects du combat démocratique au sein de l’organisation syndicale.
Le syndicat rejette “les déclarations impulsives et offensives ainsi que les appels au retrait”, affirmant qu’en cette conjoncture délicate, il importe d’unifier les rangs et de s’attacher davantage à l’UGTT afin de faire face aux orientations impopulaires, lit-on de même source.
Le bureau exécutif de l’UGTT avait publié, hier samedi, un communiqué dans lequel il exprimait son refus de la décision de suspension des cours à partir du 27 mars courant.
Le bureau exécutif a appelé toutes les structures syndicales de l’enseignement secondaire et tous les enseignants à poursuivre le travail avec “le sérieux et le dévouement” dont ils ont toujours fait preuve, affirmant que la concertation se poursuivra entre les structures de l’UGTT pour parvenir à la réalisation de “la revendication légitime” des enseignants qui consiste à trouver une alternative à la tête du ministère de l’éducation.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP résiste aux coupures d’Internet et attend un Macron algérien

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Vidéos

Maghreb Mobile Expo, un salon algérien dédié aux Smartphones- Saïd Benmesbah

A ne pas manquer

Prev Next

Le Nobel d'économie Jean Tirole à Alger parmi de prestigieux conférenciers de la Société d’économétrie

La Banque d’Algérie a apporté son concours logistique à cet événement académique, le premier de ce niveau mondial en Algérie pour la théorie économique quantitative qui se tiendra le week-end prochain.

Belkacem Boukherouf, économiste : "Avec plus de 800 milliards de dollars dépensés, on aurait pu construire un Portugal"

  L’économiste Belkacem Boukherouf souligne dans un entretien à Maghreb Emergent l’ampleur de la défaillance de la gouvernance algérienne qui dépense – beaucoup – sans gérer. Le fait que ce soit le gouvernement qui parle de diversification de l’économie au lieu des entreprises est révélateur d’une grave distorsion. C’est le gouvernement qui empêche les "entreprises de se diversifier et de renforcer...

L'indien Dodsal signe un contrat de 1,1 milliard de dollars pour la réalisation d'une centrale à Hassi-Messaoud

  Le groupe indien Dodsal basé à Dubaï a signé avec Sonatrach un contrat de 1,1 milliard de dollars portant sur la réalisation d'une centrale à Hassi Messaoud. L'information révélée par les médias du Golfe a été confirmée par Sonatrach, selon le journal El Moudjahid.