Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 21 Septembre 2017

La 22e Fête de la francophonie en Chine aura pour thème l'Afrique du Nord, le Maghreb à l'honneur

La 22e Fête de la francophonie en Chine aura pour thème cette année la culture francophone de l'Afrique du Nord, avec la région du Maghreb mise à l'honneur, a-t-on appris jeudi des organisateurs de l'événement.
Les activités autour de cette région peu familière des Chinois seront notamment marquées par la participation de l'écrivain algérien Boualem Sansal, l'auteur de 2084, un roman dont le titre s'inspire du célèbre 1984 de George Orwell, la projection du film tunisien Hédi, de Mohamed Ben Attia, récompensé à la Berlinale 2016 par le Prix du Meilleur premier film et par l'Ours d'argent du meilleur acteur, et la participation du chef marocain Moha, du célèbre restaurant de Marrakech Dar Moha, qui, animateur d'une émission de radio au Maroc, viendra enseigner son art à 20 jeunes pâtissiers venus de la Chine, de la Belgique, du Maroc, de la France, du Québec et de la Suisse.
Selon les organisateurs, l'édition 2017 de la Fête de la francophonie en Chine aura lieu du 8 au 28 mars. Dans une vingtaine de villes chinoises comme sur le réseau social chinois WeChat et dans 11.000 karaokés, la langue française sera célébrée à travers de nombreux événements culturels et concours à destination des étudiants et du jeune public.
Cette année, la fête sera coorganisée par l'ambassade du Canada, l'ambassade de France et 18 autres ambassades et représentations diplomatiques en Chine.
La première édition du concours de théâtre, organisée en amont du spectacle de Philippe Calvario qui associe le théâtre classique de Marivaux aux chansons de Gainsbourg, et une programmation autour du football constituent deux nouveautés de l'événement cette année, a fait savoir Cindy Termorshuizen, chargée d'affaires par intérim de l'ambassade du Canada en Chine.
Selon elle, près de 300 millions de francophones partagent des valeurs de solidarité, de respect et de tolérance. L'influence de la langue française s'étend dans plus de 80 pays des cinq continents du monde.
En Chine, environ 100.000 personnes apprennent actuellement la langue française, a-t-elle ajouté.
Pour la danseuse chinoise Jin Xing, marraine de la francophonie en Chine pour l'édition 2017, "parler français, c'est accéder aux cultures et aux personnes de différents pays d'Afrique, d'Asie, d'Amérique du Nord, et bien sûr d'Europe".
Dans le cadre de la 22e Fête de la francophonie en Chine, le plus grand festival musical francophone de Chine, "Mars en Folie", fêtera ses 10 ans en mars. A cette occasion, une tournée de cinq groupes musicaux sera organisée à partir du 11 mars dans 11 villes chinoises, présentant plus de 30 concerts.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Mohamed Ali Deyahi: Pourquoi l'emploi des jeunes s'est dégrade en 2017 malgré tout les efforts...

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Document : le plan d'action du gouvernement Ouyahia

Nous publions ci-après le plan d’action du gouvernement d’Ahmed Ouyahia adopté aujourd’hui par l’Assemblée populaire nationale.

Algérie - Le plan d’action du gouvernement Ouyahia a été adopté par les députés

Sur 418 députés présents, dont 63 à travers des procurations, 341 ont voté pour le plan d'action, 64 ont voté contre tandis que 13 se sont abstenus.

Moscou est intéressé par les produits agricoles et les vins algériens (Alexander Novak)

Au Forum d’affaires algéro-russe, qui s’est ouvert hier, les deux parties ont convenu que les échanges ne devaient pas se limiter au volet commercial et tendre vers des partenariats économiques à moyens et à long termes.