Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 27 Juin 2017

Algérie:5e foire nationale de l’olive et dérivés à Beni Amrane (Boumerdès)

Le coup d’envoi de la 5ème Foire nationale de l’olive et dérivés a été donné jeudi, au niveau de la commune de Beni Amrane, avec la participation d’une soixantaine de professionnels de la filière, issus de différentes wilayas du pays.
Une grande affluence de citoyens a caractérisé l’ouverture de cet événement agricole, qui sera abrité trois (3) jours durant, par le complexe sportif de proximité de Beni Amrane, car en plus de son caractère promotionnel, cette foire est, également, commerciale, a-t-on constaté.
La manifestation, organisée par la direction des services agricoles (DSA) de la wilaya, en collaboration avec la Chambre locale d’agriculture, et les services de la commune de Beni Amrane, englobe divers stands pour l’exposition des différents types d’olives, d’huile d’olives et dérivés, un parc d’unités de transformation oléicole, des plats culinaires cuisinés avec l’huile d’olive, des miels, ainsi que des produits de l’artisanat local.
Des dispositifs de soutien à l’emploi des jeunes et des organismes financiers y sont, aussi, représentés en vue de faire la promotion des incitations assurées par l’Etat, au profit des jeunes désireux d’investir dans les filières agricoles.
Selon ses organisateurs, cette foire nationale, qui sera clôturée par la récompense des trois (3) meilleurs producteurs d’huile d’olive, participe à la dynamisation de la filière oléicole, tout en assurant un cadre organisé pour la commercialisation de l’huile d’olive, parallèlement à l’encouragement de l’extension du verger oléicole local, en vue de relever le volume de production de la wilaya, et d’en baisser les prix.
La production d’olives a enregistré un "recul sensible" durant la campagne oléicole locale, qui se poursuit toujours, a indiqué à l’APS la directrice des services agricoles de la wilaya, Belkabi Ourdia, en marge de cette foire.
Elle a signalé une production prévisionnelle de 93.000 qx d’olives pour la présente campagne, contre une collecte de près de 114.000 qx réalisée en 2016. D’où un "recul" attendu dans la production d’huile d’olive qui devrait atteindre, cette année, pas plus de 567.000 litres contre près de deux (2) millions de litres obtenus, la campagne précédente, selon cette responsable.
Ce recul dans la production d’huile d’olive a engendré une hausse dans ses prix. Le litre d’huile d’olive est écoulé actuellement dans une fourchette entre 650 à 750 DA.
De nombreux facteurs peuvent expliquer ce recul dans la production d’olives, dont principalement le retard enregistré dans les chutes de pluies, et les vents chauds du mois de novembres dernier, qui ont endommagé les olives avant leur murissement, en plus de certaines maladies des arbres, a ajouté Mme. Belakbi.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP résiste aux coupures d’Internet et attend un Macron algérien

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Vidéos

Maghreb Mobile Expo, un salon algérien dédié aux Smartphones- Saïd Benmesbah

A ne pas manquer

Prev Next

Le Nobel d'économie Jean Tirole à Alger parmi de prestigieux conférenciers de la Société d’économétrie

La Banque d’Algérie a apporté son concours logistique à cet événement académique, le premier de ce niveau mondial en Algérie pour la théorie économique quantitative qui se tiendra le week-end prochain.

Belkacem Boukherouf, économiste : "Avec plus de 800 milliards de dollars dépensés, on aurait pu construire un Portugal"

  L’économiste Belkacem Boukherouf souligne dans un entretien à Maghreb Emergent l’ampleur de la défaillance de la gouvernance algérienne qui dépense – beaucoup – sans gérer. Le fait que ce soit le gouvernement qui parle de diversification de l’économie au lieu des entreprises est révélateur d’une grave distorsion. C’est le gouvernement qui empêche les "entreprises de se diversifier et de renforcer...

L'indien Dodsal signe un contrat de 1,1 milliard de dollars pour la réalisation d'une centrale à Hassi-Messaoud

  Le groupe indien Dodsal basé à Dubaï a signé avec Sonatrach un contrat de 1,1 milliard de dollars portant sur la réalisation d'une centrale à Hassi Messaoud. L'information révélée par les médias du Golfe a été confirmée par Sonatrach, selon le journal El Moudjahid.