Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 24 Février 2018

Tunisie–Santé: Mesures renforcées dans les zones les plus touchées par la vague de froid

Le ministère de la Santé a renforcé les mesures prises dans le cadre du plan d’urgence visant à affronter la vague de froid qui touche le pays, et particulièrement les régions du Nord-Ouest et Centre-Ouest.
Il annoncé, dans un communiqué, la consolidation des dispositions médico-sanitaires et des équipes médicales et paramédicales dans les zones les plus affectées.
Après une première équipe médicale et paramédicale mobile dépêchée samedi, le ministère a envoyé, lundi, une seconde équipe composée de 30 médecins, dans diverses spécialités, pour dispenser les soins nécessaires à la population sinistrée, aussi bien dans les hôpitaux régionaux et locaux, que dans les groupes d’habitations isolés.
Ces équipes opèrent en coordination avec les autorités régionales et les équipes de la protection civile sur place, et assureront le placement gratuit, en milieu hospitalier, de tous ceux dont l’état de santé ou la situation sociale l’exige.
Les équipes d’urgentistes à Ain Draham, Tabarka, le Kef, Kasserine et Thala seront également dotées d’unités mobiles et d’ambulances 4X4 pour évacuer les citoyens bloqués dans les zones difficilement accessibles.
Avec l’arrivée de la vague de froid, le ministère de la Santé avait ordonné d’héberger dans les établissements de santé les patients dialysés et les malades parmi les personnes âgées et les enfants, ainsi que les personnes souffrant de maladies chroniques ou de système immunitaire affaibli.
Il a également renforcé le stock de médicaments dans ces régions et doté l’hôpital de Aïn Draham d’un générateur électrique pour permettre de consolider le système de chauffage.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le pain, le lait, le mini krach boursier de Wall Street et les paris de 2018

La chronique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite de la cacophonie sur les subventions et le sens du mini krach boursier qui menace le capitalisme mondial. 

Algérie : Des stations de péage de l’autoroute est-ouest seront livrées en octobre prochain

    Le gouvernement a réservé une rallonge financière pour la prise en charge des travaux supplémentaires du projet de l’accès entre Mascara et l’autoroute est-ouest.

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.