Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 27 Avril 2018

Tunisie:Evolution de la consommation et du trafic de drogue (ministre)

Le ministre de l’Intérieur Hédi Majdoub a fait état, mercredi, d’une évolution notable de la consommation et du trafic de drogue en Tunisie.
” Quelques 5744 affaires de stupéfiants ont été enregistrées en 2016 contre 723 seulement en 2000 “, a-t-il ajouté lors de son audition par la commission de la législation générale au Parlement sur le projet de loi organique relatif aux stupéfiants.
Selon le ministre, les jeunes et les élèves sont plus souvent impliqués dans ces affaires. Leur nombre est passé de 213 en 2012 à 475 en 2016.
“Malgré les chiffres “alarmants” sur la consommation de drogues en Tunisie, la vigilance de l’institution sécuritaire est de mise, a assuré Majdoub.
Le ministre a, dans ce contexte, rappelé que le projet de loi organique relatif aux stupéfiants présenté par le ministère de la Justice comporte plusieurs points positifs, particulièrement en ce qui concerne le volet préventif citant, à ce propos, la création d’une commission nationale au ministère de la Santé chargée de la prise en charge et de l’encadrement des toxicomanes outre l’obligation de soins.
Les députés ont pointé, dans leurs interventions, la faiblesse du volet répressif dans les affaires de drogues et l’absence d’incrimination qui ne manquera pas d’encourager le trafic et la consommation de stupéfiants.
Ils ont, également, souligné l’impératif d’accorder un intérêt particulier aux établissements scolaires, s’interrogeant sur la promptitude du département de l’Intérieur pour contenir ce phénomène.
En réponse, Majdoub a déploré le manque de moyens relatifs à la lutte contre la consommation et le trafic de stupéfiants.
” Le ministère traite cette question dans le cadre du budget alloué à la sécurité générale “, a-t-il dit, rappelant que la priorité a été accordée, ces dernières années, à la lutte anti-terroriste.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"L’Algérie doit miser sur l’exportation de l’électricité verte" (Tewfik Hasni)

  « Le photovoltaïque ce n’est que de l’énergie électrique, et ça ne nous permet pas d’exporter », fait remarquer l’expert.

Algérie-Pétrole: Mékidèche appelle à la prudence face à la hausse des prix et à la poursuite des réformes

    Selon l’expert, « les variations actuelles à la hausse que l’on observe obéissent aux éléments de conjoncture, y compris géopolitiques. Pour le temps long, il faudra revenir aux fondamentaux de l’économie mondiale ».

France: Vincent Bolloré mis en examen, annonce son groupe

  Vincent Bolloré a été mis en examen mercredi, sans contrôle judiciaire, dans l’enquête sur l’obtention de concessions en Afrique, a annoncé son groupe dans un communiqué.