Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Août 2017

"amélioration notable" du climat des affaires en Algérie (Amelia Zinke)

La vice-présidente de la chambre algéro-allemande de commerce, Amelia Zinke, a souligné, mercredi à Souk Ahras, "l’amélioration notable" du climat des affaires en Algérie, à la faveur de la sécurité et de la stabilité sociale.
Intervenant lors d’une journée d’étude sur les opportunités d’investissement dans la wilaya de Souk Ahras, tenue à la chambre de commerce et d’industrie (CCI-Medjerda) en présence du chef de l’exécutif local et de nombreux investisseurs, la vice-présidente de la chambre algéro-allemande de commerce a affirmé que l’emplacement stratégique de l’Algérie permettait "un décollage global" de l’investissement dans tous les domaines, au regard "du climat de sécurité et de stabilité qui y prévaut".
Elle a, dans ce contexte, indiqué que les possibilités d’investissement en Afrique du Nord peuvent se développer sur la base d’une équation gagnant-gagnant, présentant à cette occasion la stratégie allemande pour participer au développement économique de l’Algérie, basée notamment sur le recours à l’expérience et aux connaissances allemandes dans divers secteurs.
L' oratrice a également affiché les perspectives du partenariat algéro-allemand avant de mettre en exergue les activités de plusieurs investisseurs allemands dans le domaine de, l’industrie pharmaceutique, l’agroalimentaire, la production et le stockage des fourrages, l’énergie photovoltaïque et du recyclage.
De son côté, le wali Abdelghani Filali a souligné "la possibilité de partenariat avec l’expérience allemande dans le domaine du recyclage" ainsi que les efforts consentis par le gouvernement et les autorités locales pour assurer l’envol de l’investissement agricole et touristique dans la wilaya de Souk Ahras.
Il a, à ce propos, mis en évidence les potentialités d’investissements "prometteuses" dans cette wilaya frontalière, lesquelles permettraient de créer de la richesse et des postes de travail.
Le chef de l’exécutif local a également réitéré la volonté de l’exécutif à soutenir et à accompagner les investisseurs.
Les investisseurs privés ont, quant à eux, insisté sur la nécessité de travailler avec leurs homologues allemands dans divers domaines notamment dans la sous-traitance dans la pièce de rechange des véhicules.
Les intervenants ont également abordé le volet juridique du partenariat algéro-allemand et lancé un appel pour le jumelage de Souk Ahras et la ville Sankt Augustan.

APS


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Attentats de Barcelone: La police confirme avoir tué le dernier suspect

La police autonome de Catalogne a confirmé lundi avoir tué Younès Abouyaaqoub, dernier membre encore en fuite de la cellule djihadiste responsable des attentats de la semaine dernière en Catalogne.

Algérie: Net recul du déficit commercial sur les sept premiers mois de 2017

  Le déficit commercial de l'Algérie a reculé à 6,17 milliards de dollars sur les sept (7) premiers mois de 2017 contre un déficit de 10,61 milliards de dollars sur la même période de 2016, soit une baisse de 4,44 milliards de dollars correspondant à une chute du déficit de 42%, a appris l'APS auprès des Douanes.

Un sondage de RAJ confirme l’ampleur de la désaffection des jeunes Algériens à l’égard de la politique

  Un sondage réalisé par l’association Rassemblement-Action-Jeunesse (RAJ) confirme l’ampleur de la désaffection des jeunes Algériens à l’égard de la politique.