Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 18 Janvier 2017

Tunisie:Les industriels du lait et dérivés menacent d’arrêter leurs activités

La Chambre syndicale nationale des industriels du lait et dérivés a menacé mercredi, d’arrêter la collecte et la production du lait et ses dérivés, si le ministère de l’industrie et du commerce continue d’ici la fin du mois de janvier, à faillir à ses engagement .
La chambre relevant de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) a dénoncé, dans un communiqué publié, ” la nonchalance de la tutelle” et le non respect des promesses faites par le ministre de l’industrie et du commerce, lors de la réunion tenue le 15 décembre.
Le ministre avait promis d’annuler les taxes et d’accorder aux industriels les subventions nécessaires, avant la fin de 2016, afin de les dédommager des pertes découlant de la hausse des couts de production (énergie, salaires…), a précisé à l’agence TAP, le président de la chambre Habib Jdidi.
La dévaluation du dinar tunisien a provoqué une hausse des coûts de l’importation des produits de conditionnement et d’emballage, causant ainsi une perte de 130 millimes /litre. Il a ajouté que les pertes du secteur varient entre 2 et 10 millions de dinars, sachant que la production du lait a atteint en 2016, près de 600 millions litres.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

L’Algérie entre dans sa 4e année de déficit budgétaire et extérieur. Que redoutez vous en 2017 ?

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

Vidéos

"L’affaire RHB cause un grave préjudice à l’industrie pharmaceutique algérienne"- Abdelouahed Kerrar (UNOP) à Radio M

A ne pas manquer

Prev Next

Election de nouvelles instances de l’ONPI : M’hamed Sahraoui remet son mandat en jeu

M’hamed Sahraoui remet son mandat en jeu au moment où il fait l’objet de contestation suite au retrait de son agrément après l’effondrement d’une bâtisse lui appartenant à Alger.

Maroc: Après le trou d'air de 2016, la croissance en légère hausse en 2017 (HCP)

Une bonne pluviométrie et une hausse du PIB agricole devraient permettre à l'économie marocaine de terminer l'année 2017 sur une progression de sa croissance de 3,6% et une inflation à 2,1%.

Algérie- Les diplômés de l’enseignement professionnel intègrent facilement le monde du travail (étude)

Selon une étude de l’ANEM, pas moins de 60% des porteurs de projets de micro-entreprises sont issus des centres de formation professionnelle.