Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 29 Avril 2017

L’Allemagne a expulsé 80.000 migrants en 2016

Après avoir fait preuve d’une grande hospitalité en hébergeant près d’un million de réfugiés en 2015, l’Allemagne s’est précipitée pour fermer ses portes.
En 2016, le nombre de demandeurs d’asile a considérablement chuté, et Berlin a même entamé une politique de rapatriement. Est-ce à dire, Mme Merkel, que la devise « Nous allons y arriver » ne marche plus? Quoi qu'il en soit, l'Allemagne demeure la destination privilégiée de milliers de réfugiés et d'immigrants qui débarquent en masse en Europe depuis le début de 2015.
Cependant, en 2016, l'afflux de migrants vers l'Allemagne a considérablement baissé par rapport à l'année précédente (890 000 migrants). Le nombre de demandeurs d'asile arrivant en Allemagne a diminué pour atteindre 280 000 personnes, a déclaré le ministre allemand des Affaires intérieures Thomas de Maizière en présentant les statistiques officielles. En outre, les autorités allemandes ont expulsé du pays environ 80 000 réfugiés en 2016, a-t-il poursuivi. Selon lui, 55 000 d'entre eux ont quitté le pays volontairement, les 25 000 autres ont été expulsés.
Outre une politique de rapatriement, l'Allemagne envisage créer des centres de déportation spéciaux visant à durcir la législation migratoire en tenant compte de la situation sociale instable qui règne dans le pays.

Sputnik


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 26.04.2017 Macron-Le pen Nouveau monde en marche ?, Classement RSF Grine boulet de l'Algérie?

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vidéos

"Les ventes de tablettes en baisse dans le monde, en hausse en Afrique"- Khadidja Kazitani-Deloitte Algérie

A ne pas manquer

Prev Next

Réponse à Slim Othmani (III) : La valeur du dinar au cœur de l’échec économique

Une monnaie surévaluée favorise les importations et décourage les exportations. C’est une évidence, mais les gouvernants algériens refusent de corriger ce défaut majeur de l’économie algérienne, évitant un débat, pourtant nécessaire, sur la convertibilité du dinar.

Menacés par l'instauration des quotas, les Espagnols augmentent leurs exportations de céramique vers l'Algérie

L’Algérie est considérée comme le plus grand marché du continent africain pour la céramique espagnole.

Commerce extérieur, retour sur une ruineuse incompétence algérienne (analyse)

La chronique hebdomadaire de El Kadi Ihsane sur El Watan a traité cette semaine de la névrose des importations qui est en train de faire dérailler la feuille de route de la task force face au contrechoc pétrolier.