Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Août 2017

Algérie:Placement de plus de 24.500 demandeurs d'emploi en 2016 à Oran (ANEM)

Le secteur de l’emploi a réalisé des résultats "très positifs" en 2016 dans la capitale de l’ouest, traduits par le placement de plus de 24.500 demandeurs d’emploi dans des postes de travail, a déclaré le directeur de wilaya d’Oran de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM).
M. kahloul Daoud, qui occupe aussi le poste de directeur régional de l’ANEM a indiqué, lors d’un point de presse à Oran consacré au bilan de l’exercice 2016, que ces résultats sont positifs sur tous les plans, surtout le placement de 24.142 demandeurs d’emploi.
Ainsi, 21.664 demandeurs d’emploi ont été placés suivant le système classique, 1.229 en Contrats de travail aidé (CTA) et 1.249 dans le cadre du Dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP).
Plus de 80.000 demandes d’emploi ont été enregistrées au niveau des agences locales de la wilaya d’Oran, alors que les entreprises économiques et organismes employeurs ont présenté 27.500 offres d’emploi, a-t-il ajouté.
Ce responsable a fait remarquer que les résultats obtenus ont dépassé les objectifs assignés par la tutelle atteignant un taux de 154 pour cent, souhaitant plus cette année eu égard au développement que connait la capitale de l’ouest en termes de projets en cours de réalisation.
L’accent sera axé cette année sur l’intensification des opérations de placement et d’insertion, en plus de la sensibilisation et de l’accompagnement des demandeurs d’emploi dans leur parcours de recherche d’un emploi suivant la nouvelle conception de l’ANEM basée sur l’encouragement des jeunes à la formation pour décrocher un emploi.
Dans le cadre de l’amélioration du service public, la même source a évoqué la mise en service d’un site électronique pour permettre aux demandeurs d’emploi et aux employeurs d’inscrire leurs demandes.
Lancé en décembre dernier dans quatre wilayas pilotes que sont Boumerdès, Sidi Bel-Abbès, Béjaia et Annaba, ce service sera généralisé à toutes les wilayas du pays à partir du 2 janvier en cours, a-t-il annoncé.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Attentats de Barcelone: La police confirme avoir tué le dernier suspect

La police autonome de Catalogne a confirmé lundi avoir tué Younès Abouyaaqoub, dernier membre encore en fuite de la cellule djihadiste responsable des attentats de la semaine dernière en Catalogne.

Algérie: Net recul du déficit commercial sur les sept premiers mois de 2017

  Le déficit commercial de l'Algérie a reculé à 6,17 milliards de dollars sur les sept (7) premiers mois de 2017 contre un déficit de 10,61 milliards de dollars sur la même période de 2016, soit une baisse de 4,44 milliards de dollars correspondant à une chute du déficit de 42%, a appris l'APS auprès des Douanes.

Un sondage de RAJ confirme l’ampleur de la désaffection des jeunes Algériens à l’égard de la politique

  Un sondage réalisé par l’association Rassemblement-Action-Jeunesse (RAJ) confirme l’ampleur de la désaffection des jeunes Algériens à l’égard de la politique.