Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 16 Janvier 2017

Maghreb Emergent

Maghreb Emergent

URL du site internet:

La balance commerciale de l'Algérie a enregistré un déficit de 17,84 milliards de dollars (mds usd) durant l'année 2016, contre un déficit de 13,71 mds usd en 2015, soit un creusement de déficit de 4,8%, a indiqué lundi à Alger le directeur des relations publiques et de l’information à la Direction générale des douanes, Djamel Brika.
Les exportations ont reculé à 28,88 mds usd en 2016 contre 34,66 mds usd en 2015, soit une chute de 16,7%, a-t-il souligné lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des bilan des douanes pour l’année 2016.
Quant aux importations, elles ont également baissé mais à un moindre rythme pour se chiffrer à 46,72 mds usd en 2016 contre 51,7 mds usd en 2015, en baisse de 9,62%.
Les exportations ont couvert les importations à hauteur de 62% en 2016 contre 67% en 2015.
Pour ce qui concerne les exportations des hydrocarbures, elles se sont réduites en passant à 27,1 mds usd en 2016 contre 32,69 mds usd en 2015 (-17,12%).
Les exportations hors hydrocarbures ont également baissé à 2,063 mds usd en 2016 contre 2,582 mds usd en 2015 (-20,1%).
Les importations des produits alimentaires ont reculé à 8,22 mds usd en 2016 (contre 9,31 mds usd en 2015), alors que les importations des biens de consommation non alimentaires ont baissé à 8,27 mds usd (contre 8,67 mds usd en 2015).
Pour les importations des biens destinés à l’outil de production, elles ont diminué à 14,33 mds usd en 2016 (contre 15,97 mds usd en 2015) alors que celles des biens d'équipement ont baissé à 15,89 mds usd (contre 17,74 mds usd).

APS

La société “ADP I Luxembourg S.a.r.l” a franchi à la baisse le seuil de participation de 5% dans le capital de la Compagnie Minière de Touissit (CMT), selon l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC).
Suite à cette transaction, la société ADP I Luxembourg S.a.r.l détient 891 actions de la société CMT, soit 0,05% du capital de cette dernière.

MAP

Les forces irakiennes ont continué dimanche à affronter le groupe Etat islamique (EI) dans la partie est de la ville de Mossoul, et ont repris le contrôle de deux quartiers au cours de leur poussée en direction de la rive orientale du Tigre, dans la partie nord de la ville, a affirmé l'armée irakienne.
Sur le front nord, les troupes irakiennes, appuyées par les forces aériennes de la coalition dirigée par les Etats-Unis, ont libéré les quartiers d'al-Kafaat 2, et ont hissé le drapeau irakien sur plusieurs de ses bâtiments au terme d'intenses combats contre les militants de l'EI. Les troupes gouvernementales ont tué un grand nombre de combattants ennemis, et ont détruit deux voitures piégées, a indiqué dans un communiqué le Commandement opérationnel conjoint.
Cette nouvelle avancée a permis aux troupes de se rapprocher du site des anciens palais présidentiels, sur la berge du Tigre, des bâtiments considérés comme les principales redoutes de l'EI dans l'est de Mossoul, selon le communiqué.

Xinhua

Quatre (04) projets de transformation du phosphate ont été validés récemment par le gouvernement, dans le cadre de l'encouragement de l’industrie de transformation, a annoncé dimanche à Oran le ministre de l'Industrie et des Mines Abdeslam Bouchouareb.
S'exprimant devant la Presse en marge d'une visite de travail et d'inspection dans la wilaya d’Oran, M. Bouchouareb a rappelé que la pétrochimie occupe une place très importante dans la politique économique nationale, indiquant que lors d’une récente réunion du gouvernement "quatre projets de pétrochimie, initiés par le secteur de l'Energie et celui de l'industrie et des Mines, ont été validés".
Il s'agit de quatre projets de transformation du phosphate, deux implantés à Souk Ahras, un à Tebessa et un dernier Skikda.
"Il existe également à Annaba un autre projet de transformation de l’ammoniac en mélamine, une résine très utilisée dans le secteur de l'aéronautique", a ajouté le ministre.
Par ailleurs, pour ce qui est du secteur de l'énergie, Abdeslam Bouchouareb a précisé que le gouvernement a décidé de ne plus vendre les produits hydrocarbures à l’état brut mais de procéder à leur transformation.
"C’est dans ce sens qu’interviennent ces nouveaux projets qui ambitionnent à développer davantage l'industrie pétrochimique", a-t-il indiqué, ajoutant que ces projets sont intégrés suivant une stratégie que le gouvernement a déjà tracé dans son programme quinquennal 2014-2019 pour encourager la production nationale.

APS

Des mouvements de protestation ont eu lieu, dimanche soir, dans des quartiers de la ville de Sidi Bouzid et de la délégation de Meknassi.
Des protestataires ont mis le feu à des pneus et ont bloqué les voies principales de la ville, a constaté le correspondant de la TAP dans la région précisant que les forces sécuritaires ont été contraintes de faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser les groupes de manifestants.
” L’usage excessif du gaz lacrymogène ” a provoqué un état d’étouffement chez un jeune qui a été admis en premier lieu à l’hôpital régional de Sid Bouzid et transféré par la suite à un hôpital universitaire à Sfax.
Ces mouvements ont été précédés par d’autres protestations, sit-in, et marches en plus d’une désobéissance civile décrétée depuis le 30 décembre dernier à Meknassi, et une grève générale organisée jeudi dernier pour revendiquer le droit au développement et à l’emploi.

TAP

Une secousse tellurique d’une magnitude de 3,9 degrés sur l’échelle de Richter a été enregistrée, lundi, dans la province de Sefrou, indique un communiqué de l’Institut national de géophysique.
La secousse, dont l’épicentre est situé dans la commune de Tafajight, s’est produite vers 05H 45MIN 20SEC, précise le Réseau national de surveillance et d’alerte sismique de l’Institut.

MAP

Plusieurs groupes d'insurgés syriens ont décidé de participer aux négociations de paix organisées par la Russie et la Turquie au Kazakhstan afin de mettre en oeuvre un cessez-le-feu très peu respecté, ont indiqué des responsables rebelles, lundi.
La décision a été prise lors de réunions qui se déroulent à Ankara et les différents groupes travaillent à la création d'une délégation différente de celle qui avait participé aux négociations organisées l'an passé à Genève avec le soutien de l'Arabie saoudite.
Les négociations doivent débuter le 23 janvier à Astana, la capitale du Kazakhstan.
"Les factions vont participer et la première chose dont elles parleront sera la question du cessez-le-feu et de ses violations par le régime", a dit un dirigeant de l'Armée syrienne libre (ASL) qui a souhaité rester anonyme en attendant
Zakaria Malahifdji, porte-parole du groupe rebelle Fastakim, a déclaré que la majorité de son organisation "avait décidé de participer. Les discussions porteront sur le cessez-le-feu - les questions humanitaires - la livraison d'aide, la libération des détenus".
La Russie, principale alliée du régime de Bachar al Assad, a lancé cette initiative après la prise par les forces syriennes de la partie est d'Alep, revers majeur enregistré par la rébellion le mois dernier.

Reuters

Soixante sept (67) projets d’investissement industriel ont été avalisés en 2016 dans la wilaya de Saida, a-t-on appris auprès de la direction locale de l’industrie et des mines.
Le chef du service de développement industriel et promotion de l’investissement au niveau de cette direction, Boubekeur Boubekri, a souligné à l’APS, que ces projets avalisés sur un total de 100 dossiers déposés portent sur la création d’entreprises spécialisées dans plusieurs domaines dont le recyclage de plastique, la production du papier, l’agroalimentaire, les matériaux de construction, de la production de poteaux électriques, l’emballage et le froid.
Ces projets représentant un investissement de 13 milliards DA doivent générer 3765 nouveaux emplois selon la même source.
Des terrains d’assiette ont été réservés pour la concrétisation de ces projets implantés dans différentes zones d’activités de la wilaya sur une surface globale de 33,47 ha.
Par ailleurs, la même direction a procédé à la remise de 56 actes de concession d’investissement, durant la période allant de 2010 à juillet 2015 et ce sur un total de 87 dossiers avalisés. Ces actes de concession concernent différents secteurs dont l’industrie, les services, les matériaux de construction, l’agroalimentaire, les travaux publics, le commerce, l’hydraulique et la santé.
Ces projets agréés par le CALPIREF ont créé 2457 nouveaux emplois. Quatre projets sont déjà entrés en service. Il s’agit d’un abattoir avicole dans la zone industrielle du chef lieu de wilaya, d’une clinique spécialisée en diabétologie à Saida, d’une unité d’aliment du bétail  et d’une autre versée dans la production des matériaux de construction, toutes deux implantées dans la zone industrielle d’Ain Lahdjar.
27 autres projets lancés dans les daïras de Sidi Ameur, Ouled Brahim, Youb, Saida, Ain Lahdjar et Hassassna sont en cours. Le reste est en voie de lancement après l’obtention des permis de construire.
 
APS
 

Des membres de l’Instance nationale pour la prévention de la torture estiment que diverses formes de torture en Tunisie à l’instar des insultes et des atteintes à la dignité de l’homme dès les premiers instants de l’arrestation, passent souvent sous silence.
La situation du détenu est encore très loin des standards internationaux et ce, en l’absence d’un texte de loi clair pénalisant l’atteinte à la dignité de l’homme, a relevé Lotfi Ezzedine, membre de l’instance.
Il s’exprimait en marge d’une rencontre organisée dimanche à Béja par la section régionale de la Ligue tunisienne pour les droits de l’homme.
Et d’ajouter que la torture est souvent justifiée par le souci d’obtenir des aveux ou des informations afin de faire avancer l’enquête, notamment, lorsqu’il s’agit d’une affaire de terrorisme.
Il a appelé à la révision de tout le processus procédural et pénal et à trouver une solution à la surpopulation carcérale.
Lotfi Ezzedine a indiqué, dans la foulée, que 50 pc des détenus n’ont pas été encore jugés.
Il a, par ailleurs, critiqué l’absence de collaboration des pouvoirs publics avec l’instance.
Dans son intervention sur le rôle de l’instance nationale pour la prévention de la torture dans la consécration des droits des prisonniers, Lotfi Ezzedine estime que tous les moyens, méthodes et formes de torture ont commencé à être tolérés après les évènements du 11 septembre 2011 aux Etats-Unis d’Amérique. A partir de cette date, la torture contre les hors la loi et l’Etat est de plus en plus acceptée.

TAP

Les étudiants jamaïcains bénéficieront d’environ 100 bourses d’études marocaines offertes chaque année, dans le cadre de la consolidation des liens de coopération entre les deux pays, rapporte, samedi, le journal jamaïcain +Jamaica Observer+.
Des cadres jamaïcains bénéficieront de stages de formation et de perfectionnement professionnels de courte durée au Maroc.

MAP

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

L’Algérie entre dans sa 4e année de déficit budgétaire et extérieur. Que redoutez vous en 2017 ?

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

Vidéos

"L’affaire RHB cause un grave préjudice à l’industrie pharmaceutique algérienne"- Abdelouahed Kerrar (UNOP) à Radio M

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Le déficit commercial a atteint 17,84 milliards de dollars en 2016

Les exportations ont reculé à 28,88 mds usd en 2016 contre 34,66 mds usd en 2015, soit une chute de 16,7%, a-t-il souligné lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des bilan des douanes pour l’année 2016. Quant aux importations, elles ont également baissé mais à un moindre rythme pour se chiffrer à 46,72 mds usd en 2016...

CAN 2017 : l’Algérie se contente du nul face au Zimbabwe (2- 2)

L’équipe nationale algérienne de football s’est contentée du nul ce dimanche à Franceville (Gabon)  face à son homologue du Zimbabwe pour son premier match de la Coupe d'Afrique des nations CAN 2017 qui se déroule au Gabon (14 janvier-5 février).

Algérie: de la neige jusqu’à lundi sur le Centre et l’Est, plusieurs routes coupées

Des chutes de neige continueront d'affecter les reliefs du Centre et de l'Est du pays dépassant les 800 mètres d'altitude, selon un bulletin météorologique spécial (BSM) émis dimanche par l'Office national de météorologie.