Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 27 Avril 2018

Algérie: L’audition d’Achaibou fait suite à une autosaisine et non à une plainte de Bouchouareb

Le patron d’Elsecom a accusé l’ancien ministre de lui avoir demandé indirectement de l’argent pour débloquer ses projets liés au montage automobile.

 

« Aucune plainte n’a été déposée par l’ex-ministre de l’Industrie Abdesselam Bouchouareb contre le patron de l’entreprise Elsecom, Abderrahmane Achaibou»,  a déclaré, à Maghreb Emergent, une source proche du dossier. Cette affirmation vient suite à la publication d’articles de presse faisant état d’une plainte portée par l’ancien ministre.

La même source ajoute que la justice s’est autosaisie de l’affaire en ouvrant un dossier après les déclarations de M. Achaibou sur Radio M et selon lequel l’ancien ministre lui aurait demandé indirectement de l’argent pour débloquer ses projets liés au montage automobile.

« Oui, M. Bouchouareb m’a indirectement demandé de l’argent », avait-il déclaré sur Radio M.  Et de nuancer : « Pourquoi je dis ‘’indirectement’’ ? Vous savez comment sont les prédateurs aujourd’hui ! Il se peut que (ces intermédiaires qui l’ont approché, NDLR) se soient auto-désignés. Il se peut qu’il ne les ait pas envoyés, il se peut qu’il les ai envoyés, on ne sait pas ! ».

 

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • Je parie que des pressions seront exercées tant sur les juges en charge de l'affaire (pour leur faire abandonner les charges) que sur Achaibou lui-méme (pour le forcer à se rétracter). En un tour de passe-passe, il n'y aura plus d'affaire Bouchouareb. Il n'y en pas eu après la publication des Panama Papers, n'est-ce pas?
    Quand je pense que des juges italiens mettent leur vie en danger pour appliquer la loi dans toute sa rigueur en ne tenant compte ni de l'identité, ni de la fonction des justiciables, et encore moins de la puissante Mafia.

    Rapporter Felfel Har mercredi 14 février 2018 18:18
  • Le loup qui crie au voleur !!! Achaibou n'aurait jamais pu obtenir le moindre document lui permettant de représenter tant de marques sans avoir graissé la patte au préalable ou à tout le moins bénéficié d'appuis solides d'un dégenéral comme Toufik ou Lamari et consorts....l'écrasante majorité qui ont pu monter des affaires à l'ombre du "terrorisme" sont des corrompus et des corrupteurs. Il suffit juste d'observer l'état de notre économie pour s'en convaincre et surtout les nouveaux parvenus qui côtoient le dernier ministre Ouyahia et lui imposent tout ce qu'il les arrange.

    Rapporter Hychem Zaidi mercredi 14 février 2018 03:22
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"L’Algérie doit miser sur l’exportation de l’électricité verte" (Tewfik Hasni)

  « Le photovoltaïque ce n’est que de l’énergie électrique, et ça ne nous permet pas d’exporter », fait remarquer l’expert.

Algérie-Pétrole: Mékidèche appelle à la prudence face à la hausse des prix et à la poursuite des réformes

    Selon l’expert, « les variations actuelles à la hausse que l’on observe obéissent aux éléments de conjoncture, y compris géopolitiques. Pour le temps long, il faudra revenir aux fondamentaux de l’économie mondiale ».

France: Vincent Bolloré mis en examen, annonce son groupe

  Vincent Bolloré a été mis en examen mercredi, sans contrôle judiciaire, dans l’enquête sur l’obtention de concessions en Afrique, a annoncé son groupe dans un communiqué.